27.11.2013 09:24

355 idées citoyennes et un « manifeste » pour clôturer l’initiative 2030.lu

2030.lu - Ambition pour le futur

Marc Wagener, coordinateur général, a tiré le bilan provisoire de l’initiative 2030.lu en présence de Jérôme Merker, Michel-Edouard Ruben et Nathalie Wiersma, qui font partie de l’équipe opérationnelle de l’initiative et ont été en charge de la compilation des idées et réflexions recueillies auprès de la société civile

L’équipe opérationnelle de « 2030.lu - Ambition pour le futur » a tiré hier soir, lors d’un événement de clôture, le bilan de l’initiative citoyenne lancée en mars 2013. Au total, 355 idées et pistes de réflexions citoyennes ont été proposées au cours des sept derniers mois et ont été rassemblées dans un volumineux recueil divisé en chapitres thématiques. La publication qui porte le titre « 355 idées pour l’avenir du pays » invite chacun à faire sa propre lecture des idées et suggestions souvent divergentes et offre, à côté des contributions des citoyens, aussi une partie d’introduction mettant en lumière les défis d’avenir auxquels le Luxembourg est confronté à l’horizon 2030.

Le recueil d’idées a été présenté au public hier soir par trois jeunes membres de l’équipe opérationnelle qui ont contribué d’une manière fondamentale à sa composition et qui ont donné un aperçu des procédures engagées ayant permis sa réalisation. Ils ont notamment insisté sur le fait que le recueil présente des idées et non pas des « solutions toutes faites » et sur l’importance pour chaque lecteur, décideur ou citoyen, de s’approprier à sa manière les propositions recueillies. Ils ont aussi donné une vue très personnelle de l’impact potentiel sur leur propre avenir des sujets discutés et des réflexions exposées par les citoyens.

L’initiative a en outre présenté un « manifeste » qui appelle au changement en encourageant la société civile et le monde politique à faire face aux défis socio-économiques et écologiques qui guettent l’avenir du Luxembourg. Ce « manifeste » a été rédigé par l’équipe opérationnelle dans le cadre d’une procédure consultative avec une vingtaine des principaux contributeurs et est à considérer, selon ses auteurs, comme un essai honnête d’esquisser un avenir meilleur à l’horizon 2030 et de proposer une direction de marche générale afin d’y parvenir. Les personnes qui souhaitent adhérer au « manifeste » peuvent le consulter sur le portail www.2030.lu et le partager via les réseaux sociaux.

Le « recueil d’idées » ainsi que le « manifeste » représentent le fruit de plusieurs mois de travail, de discussion et d’échange et appartiennent au grand public. Leur but est d’encourager le gouvernement en formation ainsi que les responsables de la société civile d’amener le changement si nécessaire au Luxembourg en leur fournissant une boîte à idées sur l’avenir du Grand-Duché.

Le portail www.2030.lu restera en ligne et continuera à donner un accès à l’ensemble des vidéos et documents issus des nombreux événements organisés par 2030.lu depuis mars 2013. Une nouvelle vidéo récapitulative, présentée lors de la soirée de clôture, résume en 6 minutes les grandes étapes et principaux résultats de l’initiative.

Marc Wagener, coordinateur général, a remercié les très nombreux participants de l’initiative. Au cours des derniers mois, 1.500 personnes ont participé aux conférences et ateliers organisés par « 2030.lu- Ambition pour le futur », 28.000 visiteurs se sont rendus sur le portail 2030.lu et 334 utilisateurs se sont enregistrés sur la plate-forme de discussion en ligne. Par l’intérêt témoigné, par leur participation active et par la contribution de leurs propositions, idées et réflexions pour l’avenir de notre pays, ils ont démontré combien l’avenir du pays leur tient à cœur.

Le recueil d’idées « 355 idées pour l’avenir du pays » qui porte le sous-titre « Le Luxembourg à l’horizon 2030 : des défis, une ambition…et des solutions ! » est distribué dans les librairies Ernster et dans tous les points de vente du groupe Valora (« k kiosk ») dès aujourd’hui au prix de 10 EUR. Il peut aussi être téléchargé gratuitement en version PDF ou être commandé en version imprimée contre une participation aux frais d’envoi de 10 EUR.