20.08.2013 09:32

94,8% des résidents estiment que des réformes sont nécessaires

Maintien de la qualité de vie

En juin 2013, l’initiative 2030.lu a commandité un sondage qui a porté sur la nécessité, ou non, de conduire des réformes afin de faire face aux défis identifiés du pays. Le résultat, désormais disponible, est écrasant: pour 94,8% des interrogés, des changements s’imposent afin de préserver la qualité de vie et de préparer le pays face aux défis actuels. La seule question qui polarise, c’est l’horizon temporel. En effet, si 47,4% des sondés estiment que des changements seront nécessaires à terme, un pourcentage tout aussi élevé des interrogés estiment que des changements s’imposent très rapidement.

Ce plébiscite en faveur du changement devrait interpeller les responsables politiques et socio-économiques et souligne, par ailleurs, la légitimité d’une initiative de participation citoyenne telle que 2030.lu. Il s’agirait de réagir maintenant pour s’attaquer aux problèmes existant aujourd’hui et préparer le pays aux défis de demain. Des thèmes tels que l’éducation, le logement ou la gestion des finances publiques sont jugés importants dans une perspective d’enjeux d’avenir et constituent des vecteurs pour lesquels des changements profonds s’imposent, d’après le sondage. Celui-ci révèle également que les Luxembourgeois sont de manière générale plus revendicatifs que les résidents étrangers, notamment dans les domaines de l‘économie et du redressement des finances publiques.

Une autre question centrale du sondage a porté sur le prix à payer pour le maintien de la qualité de vie au Luxembourg. De nouveau le résultat est assez frappant avec 78% des sondés qui estiment que le maintien de la qualité de vie ne pourra se faire sans sacrifices.

Selon le sondage représentatif conduit par Quest en juin 2013,  le Luxembourg serait donc mûr pour le changement et la société prête à aller de l’avant et à entamer les réformes qui s’imposent. Les résultats détaillés de l’enquête peuvent être consultés dans le document annexé ci-dessous.